5 Remèdes contre la page Blanche

page blanche
D'autres trucs
mangadraft scan manga bd comics concours mangadraft 2020 mangakoaching vos avis

Ça arrive même aux meilleurs ! Le syndrome de la page blanche touche tous les créatifs à un moment ou un autre.

Il n’y a rien de pire pour un artiste que de se dégoûter soi-même de son art et de perdre confiance en soi. La page blanche peut être dévastatrice car elle contribue à faire croire au dessinateur ou à celui qui en fait l’expérience qu’il est incapable de réussir. Et quand on est convaincu de ne pas pouvoir réussir, on abandonne petit à petit.

Si vous vous sentez peu ou pas productif par rapport à d’habitude et que vous êtes en train de chercher des idées, si vous êtes tombé sur cet article en cherchant à combattre le syndrome de la page blanche, bravo ! Non seulement vous êtes conscient que ce manque de motivation vous gêne, mais vous vous êtes bougés pour changer la donne.

Courage ! Vous devriez y voir plus clair à la fin de cet article.

Voici quelques astuces d’une dessinatrice ex-victime du syndrome de la page blanche pour vous aider à combattre et vaincre ce fléau.

Collectionner les inspirations

Dessiner de mémoire est un des exercices les plus difficiles. Pour vous aider, il est possible d’utiliser des références et des inspirations. vous devriez avoir chez vous, sur votre ordinateur ou par des bouquins, toute une collection d’images et références que vous collectionnez au fil du temps. Cette habitude est tellement essentielle qu’elle pourrait faire l’objet d’un autre article.

En attendant, pensez à enregistrer ou à mettre en favoris les images, dessins, photos, citations qui vous plaisent, vous parlent, vous inspirent. Il n’y a rien de plus personnel que votre choix de références.
Certains ont des dossiers remplis sur leurs ordis, d’autres tiennent des blogs, d’autres des classeurs ou des cahiers avec des coupures de magazines (j’ai personnellement fait les 3 dans ma carrière).

Parcourir sa collection de références ou même la remplir contribue à stimuler votre créativité. Puisque ces inspirations ont été choisies par vous et pour vous, il n’y a rien de plus efficace pour vous donner des idées qui vous plairont à coup sûr.

Pas de Page Blanche sur le Web

Je devrais spécifier « parcourir le web intelligemment », l’idée n’est pas de remporter les championnats du monde de procrastination. Aller chatter sur les réseaux ou faire du lèche-vitrine sur la Redoute ne vous aidera pas à retrouver l’inspiration.

Préférez les blogs de vos artistes préférés, les plateformes comme DeviantArt ou Tumblr, les forums artistiques sur lesquels vous êtes inscrits. Faites votre petit tour du web en lisant le dernier contenu de vos sites favoris.

Constituez-vous un dossier dans vos marque-pages intitulé « Artistes » et mettez-y les liens vers le maximum d’artistes qui vous plaisent. Ne soyez pas de ceux qui jalousent le travail des autres. Observez, discutez, apprenez avec eux.

Là encore, ce sont des sites que vous avez choisis, que vous appréciez, que vous aimez, que vous adorez ! Navigant au milieu de toute cette créativité, vous serez plus à même de trouver le sujet, la pose, le personnage, l’idée qu’il vous manquait pour continuer.

Lire

Prenez un roman ou un recueil de nouvelles d’un auteur ou dans un style qui vous plait. Lisez deux ou trois chapitres, deux ou trois nouvelles. Rien que le fait d’imaginer ce que vous êtes en train de lire peut vous inciter à vouloir illustrer votre lecture.
Lire des BDs, des comics ou des mangas peut aussi titiller votre créativité.

Prendre une Pause

Si vous dessinez ou travaillez depuis un moment et que vous sentez que vous n’arrivez plus à rien, prenez une pause. Sortez de la pièce, allez vous servir un grand verre d’eau. Si vos yeux sont tendus, fermez-les quelque instants, pensez à autre chose.

Certains artistes avouent faire des micro-siestes pour se booster.

N’allez pas allumer la télé ou chatter sur les réseaux, car vous pourriez perdre la notion du temps. Au lieu de ça, posez-vous dans un endroit calme et ne pensez à rien pendant quelques minutes. Se concentrer sur sa respiration peut aussi être libérateur.

Sortir se promener

Avec le retour des beaux jours, il vous sera facile de sortir quelques minutes pour prendre l’air. Si vous avez la chance d’avoir un parc pas loin, prenez votre carnet à dessin avec vous. Marchez jusqu’à un endroit qui vous plaît et installez-vous pour y dessiner quelque chose. L’air frais et le changement de décors vous aideront sans doute à débloquer votre créativité.

Conclusion

Si aucune de ces méthodes ne vous a redonné l’envie ou le besoin pressant de dessiner, voici une liste de sujets et de thèmes qui peuvent vous donner des idées et vous aider à remplir votre feuille blanche.

Il faudra penser à revenir le jour où elle refera surface… et pour ça, n’oubliez pas d’ajouter ce blog à vos marque-pages. 😉


Pour aller plus loin…

Relevez maintenant un des défis suivants et envoyez-moi un lien en commentaires :

– Dessiner un personnage et son animal de compagnie
– Dessiner un même personnage de face, de profil et de dos
– Dessiner un décors urbain
– Dessiner un véhicule (voiture, moto, bus, engin futuriste…)
– Dessiner un arbre ou une plante verte
– Dessiner un monstre ou une créature mythologique
– Dessiner votre personnage préféré
– Dessiner un chat et/ou un chien
– Dessiner la pièce dans laquelle vous êtes

Vous avez réussi à relever un défi ? Félicitations ! Vous avez remporté cette manche contre votre page blanche.

Articles liés

Commentaires

Pin It on Pinterest

Share This