Comment choisir le bon nom de personnage ?

D'autres trucs

D'autres trucs

Parfois, trouver le bon nom de personnage est une évidence, mais à d’autres moments, on se retrouve à se demander pendant des heures comment appeler ce figurant inventé à la volée.

Quand ça vous arrive, deux options se présentent à vous : soit vous restez bloqués sur votre ligne de texte et fouillez internet en quête du nom parfait, soit vous décidez que ce n’est pas important pour le moment, et vous l’appelez X ou *** avant de continuer à écrire.

Que vous vouliez résoudre le problème immédiatement ou le reporter, il s’agit d’une question à laquelle il faudra bien répondre tôt ou tard : comment choisir le bon nom de personnage ?

Mais d’ailleurs, ça serait quoi un nom de personnage parfait ?

Un bon nom de personnage, ce n’est pas quelque chose qui apparaît par magie ! Il répond à des critères et celui de bien sonner à l’oreille n’en est qu’un parmi d’autres. Il faut aussi qu’il soit cohérent par rapport à l’univers, qu’il s’intègre bien à l’histoire et soit harmonieux avec le personnage lui-même.

Bref, il y a beaucoup de choses à voir. Voici donc quelques questions que vous pouvez vous poser pour vous aider à mieux cerner quels genres de noms pourraient convenir à vos personnages !

Quelle est l’importance du personnage ?

Cette question vous permet de savoir si cela vaut la peine de pousser vos recherches pour le nom du personnage ou non.

S’il s’agit de votre héros et que vous voulez l’utiliser dans le titre du livre, ce n’est pas la même chose que si vous cherchez un nom de famille au matricule 1336 pour qu’il échange trois mots avant de se faire tuer sur le champ de bataille.

Dans le deuxième cas, ne vous embêtez pas trop, les lecteurs vont sans doute l’oublier (et vous aussi, si comme moi, vous avez tendance à avoir beaucoup de personnages dans la nature).

Dans quel genre d’univers se situe l’histoire ?

  • Est-ce que vous écrivez une histoire qui se passe dans notre monde, ou dans un univers imaginaire ?
  • À notre époque ou dans le passé ?
  • Dans quelle zone géographique ?
  • De quels pays/régions viennent vos personnages et leurs familles ?

Prendre le temps de se poser ces questions permet de réduire le champ des recherches, mais aussi de donner une cohérence à l’histoire. Un prénom comme Allyähndra (que je viens d’inventer au pif) passera très bien dans un monde imaginaire, mais si c’est pour nommer une lycéenne lambda, ça risque de coincer.

Comment choisir le bon nom de personnage ? Lea Petit
Un nom très courant peut aussi casser l’ambiance d’évasion de votre histoire !

Même si vous dessinez des mangas, je vous conseille d’éviter d’utiliser un nom de personnage japonais pour votre histoire, à moins que cela ait vraiment un sens (par exemple s’il est d’origine japonaise). Cela peut faire sortir le lecteur de l’histoire ou donner une impression d’incohérence, surtout si tout le reste de l’histoire est basé sur notre monde en France ou aux alentours !

Même dans un univers imaginaire, vous pouvez vous permettre d’utiliser des noms et prénoms existants si cela paraît cohérent… Dans ce cas, cela peut être bien de viser une même origine géographique pour donner une impression d’homogénéité (et si vous avez plusieurs peuples, vous pouvez choisir une source d’inspiration par ethnie pour qu’on sente les différences culturelles à travers ces dénominations).

De quel genre de famille/milieu social vient-il ?

Kévin.

Jean-Eudes.

Aliénor.

En lisant ces trois prénoms, vous avez probablement eu des “a priori”.

Vous avez peut-être même commencé à imaginer des personnages, instinctivement. (Ce ne sont que des exemples parmi beaucoup d’autres, et la perception est différente d’un pays à l’autre)

Tous les noms ont des connotations. Pensez aussi qu’il y a des modes, selon les époques et les classes sociales. Même ceux qu’on ne remarque pas ont cette caractéristique d’être… passe-partout, justement.

Un prénom peut être populaire dans un pays, et démodé partout ailleurs. Il peut être choisi pour des raisons religieuses, culturelles, en fonction du milieu social… Le choix n’est pas fait au hasard !

Quand vous choisissez un nom de personnage, cela peut être l’occasion de réfléchir à sa famille, à son origine sociale… Pensez que vous en dites autant sur ses parents (ou tuteurs) que sur lui-même… après tout, c’est eux qui l’ont choisi, pas lui !

Comment choisir le bon nom de personnage ? lancelot
Ce personnage s’appelle Lancelot, ce qui n’a rien de courant. Ce prénom le définit, mais il en dit encore plus sur sa mère : elle a des goûts affirmés et se fiche du qu’en dira-t-on. C’est d’ailleurs quand j’ai pris cette décision qu’elle a commencé à prendre de l’épaisseur !

Quelle impression voulez-vous donner à travers son nom ?

Comme je le faisais remarquer juste au-dessus, les noms ont des connotations. Certains sont courants, d’autres rares, parfois démodés ou difficiles à porter. Si vous voulez que votre personnage paraisse banal, vous pouvez choisir un prénom parmi les plus couramment portés, ou au contraire aller chercher une variante peu connue.

On a parfois des idées reçues sur le caractère lié à un prénom. Si cela vous intéresse, il y a souvent des présentations des personnalités sur les sites de prénom destinés aux futures mamans… ils n’ont pas valeur scientifique, mais vous donneront un aperçu intéressant de la manière dont un prénom est perçu.

Drafty a des a priori sur les personnes s'appelant Jessica, même sans raison.
Il suffit d’une mauvaise rencontre pour avoir un a priori négatif sur un prénom !
(Mais ce n’est pas une raison pour mettre tout le monde dans le même panier.)

Le choix des sonorités aura aussi un effet sur l’image qu’on se fait du personnage. Liliane est un prénom plus doux à l’oreille que Berthe, et selon les sons utilisés, un prénom paraîtra mélodieux, sec ou guttural… Les consonnes L, N, M, vont être perçues comme plus douces que des consonnes percussives, comme les T, P, B, K…

Attention à l’association du prénom et du nom de famille ! Difficile à prononcer, créant un jeu de mot malvenu, ou tout simplement trop long ou décalé, cela peut casser l’image qu’on se fait de quelqu’un. Vous pouvez décider d’en faire exprès, mais pensez bien que cela aura une conséquence sur la perception de votre personnage et la manière dont il pourrait le vivre !

Les lecteurs se construiront un a priori à partir des sonorités du nom et de leurs expériences, à vous de le suivre… ou au contraire, de les prendre à contrepied !

Voulez-vous ajouter un sens caché au nom de personnage ?

Est-ce que vous voulez que le de votre personnage ait un sens spécial ?

Un message de ses parents à déchiffrer, un signe du destin, un clin d’œil à une personnalité que vous admirez, ou simplement l’envie de créer des petits mystères qui donneront aux lecteurs l’occasion de faire des recherches ?

Le sens caché du prénom.
Vos lecteurs quand ils comprendront qu’il y a un secret derrière le nom de votre personnage.

Dans les univers imaginaires, vous avez une plus grande liberté dans le choix du nom de personnage. Par exemple, vous pouvez utiliser des mots ayant un sens dans l’histoire dans une langue étrangère… Attention tout de même à être subtils, les histoires où un nom de personnage signifie directement son caractère ou son rôle peuvent parfois paraître ridicule aux yeux de certains lecteurs.

Par exemple, dans le film Tennet, alors que le héros est appelé uniquement « le Protagoniste », le reste n’a pas été choisi au hasard. On retrouve la plupart des noms utilisés dans l’histoire sur le carré Sator, une énigme vieille de plusieurs millénaires. Ce carré est un palindrome (il peut être lu dans un sens comme dans l’autre) et cette particularité est directement liée à l’intrigue du film !

Comment choisir le bon nom de personnage ? 1024px Sator Square at Opp%C3%A8de
Avoir une bonne culture générale peut vous permettre d’avoir des sources d’inspirations variées. Profitez-en !

Vous pouvez donner un rôle particulier à votre nom de personnage en fonction de leur signification, et même en faire un élément de l’histoire sur lequel les personnages enquêtent. Dans ce cas, il faudra intégrer cet élément au moment de construire votre scénario.

Vous avez beaucoup de possibilités, mais ce n’est pas du tout une obligation ! Selon le type d’histoire, ça n’aura pas forcément d’utilité, l’important est donc de se faire plaisir.

Quelle relation le personnage a-t-il avec son nom ?

Un nom, ça nous suit toute notre vie, pour le meilleur et pour le pire !

Au fil des années, il a une influence sur nous, ne serait-ce qu’à travers le regard des autres. On peut l’aimer, le cacher, le détester (pour sa sonorité, sa connotation, ou à cause du lien avec ses parents). On peut le trouver trop long, trop vieux, demander à être appelé autrement, par un diminutif ou un surnom…

Comment choisir le bon nom de personnage ? exemple matt
« Matt » s’appelle en réalité Matthieu Sommer de Guélicourt. En froid avec sa famille, il préfère son surnom et ne donne jamais son nom de famille complet, qu’il trouve pompeux et déteste !

Un personnage qui aime son nom donnera une impression de cohérence, d’harmonie, tandis que celui qui le déteste a peut-être un rapport compliqué avec son passé, sa famille, ou tout simplement… lui-même ! Cela peut aussi être une manière de rejeter un rôle qu’on lui a attribué et qu’il refuse de porter. Bref, tout cela peut servir aussi dans votre histoire !

Est-ce que ça fait « tilt » ?

Vous connaissez ce moment ou vous avez, d’un coup, une idée tellement géniale que vous avez envie d’en parler à tout le monde ? Des fois vous lirez, entendrez un nom, ou simplement, vous y penserez, et d’un coup, ça fera « tilt ». Vous vous direz : « Oui, c’est ça ! C’est parfait, c’est le bon ! ».

Comment choisir le bon nom de personnage ? giphy
Ce moment de révélation, c’est un pur bonheur !

C’est très agréable, mais ça n’arrive pas si souvent. Quand vous choisirez un nom de personnage, vous hésiterez, ou trouverez que « ça passe, sans plus ». Cela ne veut pas dire que ce n’est pas les bons choix, il faut parfois les tester pour s’y habituer. Malgré tout, faites confiance à cet effet « Aha ! » quand vous sentez que vous tenez quelque chose. Après tout, c’est votre personnage, c’est important qu’il vous plaise à vous !

De la même manière, il peut arriver que vous vous soyez arrêtés à un prénom pour des raisons logiques, mais que vous « ne le sentiez pas ».

Vous avez le sentiment indéfinissable que ça ne convient pas au personnage, même si vous ne savez pas comment l’expliquer. Faites confiance à votre instinct et repartez en quête du bon nom de personnage. Même si vous ne pouvez pas l’expliquer, une partie de vous sait.

Conclusion

Avec toutes ces questions en tête, vous voici mieux armés pour choisir autrement qu’au hasard les noms de vos personnages.

Bien sûr, toutes les questions n’auront pas forcément autant d’importance, selon l’histoire, le personnage à qui vous voulez donner un nom, etc. D’un autre côté, des points que je n’ai pas abordés auront peut-être de l’importance dans votre projet.

Adaptez votre liste de questions et de contraintes à votre propre histoire ! L’important, c’est que le tout soit cohérent.

Dans mon prochain article, je vous conseillerai sur les moyens de trouver des noms. Vous verrez qu’il y a beaucoup de possibilités ! En attendant, n’oubliez pas qu’un nom de personnage ne fait pas tout, et qu’il faut aussi prendre le temps de développer son histoire, sa personnalité et son design. Pour ce dernier point, vous pouvez aller voir l’article de Karine sur comment créer un character design original !

Avatar of Astate
Astatehttps://astate.portfoliobox.net/
Autrice sadique et buveuse de thé invétérée, je fais de la BD aussi bien que du roman illustré, et j'accorde beaucoup d'importance aux petits détails ! Peu importe le genre, je cherche avant tout les émotions et les questionnements des personnages. J'aime que les choses soient bien faites, donc je partagerai ici des conseils techniques de création de BD et d'auto-édition pour avoir des livres au poil !

4 Commentaires

  1. Donc moi, qui utilisait un logiciel pour générer aléatoirement un nombre N de 1 à 1000 pour prendre le Nième nom sur une liste de noms générés aléatoirement, étais dans le faux depuis tout ce temps ?

    • ça dépend, si le nom n’avait absolument aucune importance dans ton récit, pourquoi pas ? Il y a des histoires très bien ou des personnages n’ont même pas de nom ! Mais je pense que prendre le temps de se poser ces questions est une bonne opportunité d’améliorer leur construction.

  2. En lisant l’article, tu viens de me débloqué une situation dans un plot du premier chapitre ?

    Je dirai pas à quelque point ce fut un casse tête pour de donner des noms à tout mes persos principaux (en plus j’ai caché un très gros secret avec), mais pour certaine leurs noms sont des secrets pouvant dévoilé tout les secrets ?

    • Je suis ravie de lire que cet article t’a été utile !
      Donner des noms à ses personnages est effectivement un casse-tête (surtout si on veut y glisser des éléments cachés) mais ne nous leurrons pas, nous aimons souffrir ! 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Aller plus loin

Nous vous donnons les outils pour booster votre motivation ! Chaque semaine, suivez notre planning de coaching.

Articles similaires