Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT Banniere
D'autres trucs
mangadraft scan manga bd comics concours mangadraft 2020 mangakoaching vos avis

Les trames ! Quel apprenti mangaka n’a jamais rêvé d’en poser sur ses planches ou ses illustrations pour leur donner cette touche propre et professionnelle que l’on apprécie tant dans mangas préférés ?

Vous avez très envie d’essayer mais vous n’avez pas la possibilité d’investir dans des trames traditionnelles ou vous ne savez pas comment vous y prendre avec les trames numériques ? Je vous propose aujourd’hui une présentation ainsi qu’un rapide petit tutoriel pour vous initier à la pose de trames numériques sur CLIP STUDIO PAINT.

Rappel : Qu’est-ce qu’une trame ?

Une trame est, en imprimerie et en dessin technique, une surface composée soit de points régulièrement espacés ou de lignes, d’épaisseur et d’espacements prédéfinis, qui ont pour effet de donner visuellement différentes valeurs de gris.

Wikipédia

Note : On peut trouver régulièrement les trames sous leur nom anglophone : screentones (ou parfois même, simplement tones).

Je vous invite à en lire plus au sujet des trames traditionnelles dans cet article d’initiation écrit par Kuru.

Les trames numériques

Les trames numériques permettent, au même titre que les trames traditionnelles, de finaliser vos planches ou vos illustrations en leur apportant la touche qui donnera un rendu « manga professionnel » à vos œuvres, le tout en quelques clics.

Mais ne vous y trompez pas : si dans la théorie cela demande moins de dextérité que leur pose traditionnelle car les essais sont infinis, la pose des trames numériques n’en reste pas moins une étape technique qui ne se maîtrise pas d’un simple claquement de doigts.

Avantages

  • Leur accessibilité en prix comparé aux trames traditionnelles. Les trames traditionnelles demandent rapidement un certain budget, et ne se trouvent pas toujours facilement.
  • Un outil unique : votre logiciel. Pas de feuilles en désordre, pas de chutes, pas besoin de différents outils éventuellement dangereux tels qu’un cutter…
  • Vous pouvez les replacer et les ajuster à l’infini.

Inconvénients

Les trames numériques sur CLIP STUDIO PAINT

On ne présente plus CLIP STUDIO PAINT tant ce logiciel de dessin est complet et modulable. Si vous en doutez ou que vous ne le connaissez pas, je vous invite à aller lire l’article de prise en main pour débutant écrit par Kuru. Vous y trouverez notamment une vidéo très instructive pour vous permettre de bien démarrer avec ce logiciel.

Sachez en tout cas que CLIP STUDIO PAINT a été pensé notamment pour la réalisation de planches de manga, et donc pour la pose de trames numériques. Il possède ainsi tout ce qu’il vous faut pour tramer, et notamment des outils dédiés : le calque de trames, l’effet trame instantané, le catalogue de matériaux.

Le calque de trames

Il s’agit d’un calque spécial prédéfini et configuré avec des paramètres utiles aux « Trames ». Ce dernier permet de modeler la linéature de la trame, sa densité ou son angle par exemple, en fonction du motif choisi, et pour en définir le niveau de gris, clair à foncé.

Si vous collez une trame toute prête sous forme d’image, vous ne pourrez pas modifier ses paramètres après la création, seulement ajuster le calque d’image ainsi créé, comme n’importe quel autre calque classique.

Dans le cas du calque de trame, il reste modifiable à volonté sans risque de pixellisation ou de perte de qualité car il possède des paramètres tels que la linéature de trame ou de forme cités plus haut, sous forme de données.
Et bien qu’il soit rempli sur toute sa surface, la zone d’affichage est ajustée par le masque de calque créé en même temps que le calque de trame.

Effet de trames instantané

Si je vous disais qu’avec CLIP STUDIO PAINT, on pouvait transformer une image ou un aplat de couleur en trame instantanément ? Ce serait formidable, non ? Et bien, c’est possible !

Voyez plutôt dans l’exemple ci-dessous. Après avoir posé un aplat de couleur avec un pinceau aquarelle (1), je clique sur « Propriétés du calque » > « Effet » > « Trame ». Le coup de pinceau devient alors une trame dont je peux modifier les réglages dans la zone de configuration (3).

Ajouter des trames numériques avec CLIP STUDIO PAINT

Répétez l’opération de la même manière pour transformer une photo ou une image en trame. Certains auteurs utilisent cette technique pour réaliser les décors de leurs mangas à partir de photos prises dans la rue.

Ajouter des trames numériques avec CLIP STUDIO PAINT

Le catalogue de matériau

CLIP STUDIO PAINT est un logiciel très complet dans lequel on trouve diverses trames préinstallées : des trames simples, des trames à motifs, des arrière-plans etc. Tous ces matériaux sont rangés dans une bibliothèque compartimentée en catégories.

Vous pouvez la retrouver en cliquant d’abord sur les petites flèches indiquées ci-contre. Dans notre exemple, nous allons nous intéresser tout particulièrement à la catégorie « Monochromatic pattern ».


Vous pouvez aussi faire apparaître le catalogue en cliquant sur « Fenêtre » > « Matériau », puis choisir la catégorie qui vous convient.

Ajouter des trames numériques avec CLIP STUDIO PAINT

Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT

Préparatifs

Maintenant que nous avons repéré les outils à disposition, rentrons désormais dans le vif du sujet avec un exemple concret. Pour cette initiation à la pose de trames numériques, je vais utiliser le dessin de mon pirate de l’espace favori, ci-dessous, réalisé dans le cadre d’un #défi-du-lundi du serveur Discord du Mangakoaching.

Lineart Albator par Buttea
Vous pouvez utiliser ce dessin pour vous entraîner,
si vous le souhaitez.

Vous pouvez choisir un dessin sur fond transparent, ou comme moi, un dessin sur fond blanc. Dans ce dernier cas, attention à l’ordre des calques. Il vous faudra passer le calque en mode « Produit » et le placer tout en haut de votre liste de calques, comme ci-contre.

Je vous conseille d’organiser vos calques de trames en dossiers.
Une bonne organisation est la clé d’un travail efficace !


trames

Sachez qu’il existe deux techniques différentes pour poser des trames avec CLIP STUDIO PAINT et nous allons donc voir chacune d’elles dès maintenant.

Technique n° 1 : Créer une nouvelle trame

Je vous conseille de régler l’affichage de votre toile sur 100%, de façon à ce qu’il soit affiché à sa taille réelle. C’est une étape cruciale pour bien choisir la linéature de votre trame qui pourrait avoir un rendu plus ou moins clair si vous ne faites pas vos réglages correctement.

Commencez par sélectionner le dossier dans lequel votre calque de trames doit se situer (par exemple, le dossier « cheveux »), c’est dans ce dernier que sera automatiquement créé le calque de trames voulu.

À présent, munissez-vous d’un outil de sélection (le lasso ou la baguette magique font parfaitement l’affaire), et assurez-vous de sélectionner la zone que vous souhaitez tramer. Ici, les cheveux.

Une fois que c’est fait, cliquez sur l’icône « Nouvelle trame » (1).
La fenêtre (2) va s’afficher, et vous pourrez paramétrer votre calque de trames selon vos préférences.

Ajouter des trames numériques avec CLIP STUDIO PAINT


N’hésitez pas à réaliser autant d’essais que nécessaire pour parvenir au résultat qui vous convient.

Si vous sélectionnez le calque de trame ainsi créé, les réglages que vous aurez choisi pour cette dernière seront appliqués automatiquement aux outils tels que les pinceaux, peu importe leur texture de base.

C’est idéal pour venir compléter de petites zones qui auraient échappé à la sélection (dans l’exemple ci-contre, j’ai oublié le sourcil), ou pour ajouter des détails en plus selon vos préférences.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT C
Albator et son sourcil blond, quel charisme !

Technique n° 2 : Importer une trame à motif depuis le catalogue de materiaux

Comme on l’a vu plus haut, CLIP STUDIO PAINT est une boîte à outils qui regorge de fonctionnalités et de matériaux pour vous aider dans vos travaux. L’un de ceux-ci est le catalogue de matériaux, qui déborde de ressources et vous en propose même au téléchargement pour les ajouter à votre collection.

Comme vous pourrez le voir en naviguant à travers les nombreuses catégories pour trouver votre bonheur, un petit symbole de nuage vert accompagné d’une petite flèche blanche apparaîtra dans l’angle de certaines trames.
C’est le signe que vous pouvez les télécharger !

Pour ce faire, vous devez vous rendre sur CLIP STUDIO, et parcourir l’onglet « Gérer les matériaux » afin de retrouver ceux qui vous plaisent (ils sont rangés selon les mêmes catégories), de les télécharger, puis de revenir à votre dessin pour les appliquer.


Par exemple, ici, c’est le matériau encadré en rouge, « Black fog » qui m’intéresse. Je clique sur le petit symbole vert pour le télécharger (le symbole disparait ensuite), puis je retourne sur CLIP STUDIO PAINT, pour y retrouver mon motif.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT E
N’hésitez pas à fouiller dans cette multitude de ressources,
la perle rare pour votre dessin s’y trouve peut-être !

De retour sur mon dessin, je souhaite appliquer le motif que je viens de télécharger en fond. Comment ?
De la même manière que précédemment : il suffit de sélectionner la zone sur laquelle vous souhaitez appliquer le matériau et de le faire glisser pour le déposer dessus.

Vous verrez alors apparaître cette fenêtre bleue, et vous pourrez jouer avec afin d’ajuster votre trame numérique comme vous le souhaitez.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT F

Note : Avec cette seconde technique, le calque de trame se crée automatiquement au sommet de votre liste de calques. Pensez à le renommer et à le ranger dans vos dossiers pour ne pas vous perdre.

Réaliser des effets de grattage sur les trames numériques

Cette étape, souvent délicate avec les trames traditionnelles car sans retour en arrière possible, n’est désormais qu’un jeu d’enfants grâce à CLIP STUDIO PAINT. Vous pouvez recommencer à l’infini, jusqu’à satisfaction complète grâce aux trames numériques.

Pour cela, il vous suffit de sélectionner le calque de trame que vous souhaitez « gratter », de prendre votre outil gomme avec les réglages que vous souhaitez, et d’ôter la trame numérique aux endroits voulus pour créer un reflet ou un rehaut de lumière.

C’est aussi simple que ça !

Comme vous pouvez le voir ci-contre, j’ai ajouté quelques reflets sur les cheveux et sur la plaque de la ceinture de cette manière.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT G 1

En bonus, je vous donne une petite astuce que j’apprécie beaucoup personnellement en terme de texture, bien que ce ne soit pas une trame ou un calque de trame à proprement parler. Comme moi, vous trouverez sûrement que le personnage ne se démarque pas très bien du fond. C’est voulu sur cet exemple, afin de pouvoir vous montrer l’astuce en question.

Je vais ajouter un contour blanc en donnant un effet « gratté » à la trame de fond pour permettre au personnage de se détacher de l’arrière-plan par contraste.

Au dessus du calque de trame qui vous sert de fond, créez un calque normal (1).
Une fois que c’est fait, sélectionnez l’onglet « Décoration » dans la barre latérale (2), puis l’outil nommé « Hachuré (pour grattage de teinte) » (3).

Note : L’icône « Décoration » peut prendre différents aspects selon l’outil sélectionné en dernier : pas de panique s’il ne ressemble pas au motif hachuré de l’exemple ci-contre.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT H

Il ne vous reste plus qu’à utiliser votre outil favori dans ce tiroir pour tracer un contour blanc autour du personnage et ainsi le mettre en avant. Le rendu hachuré se marie très bien aux trames numériques, car il rappelle par sa texture le grattage des trames traditionnelles.

Tuto : Ajouter des trames avec CLIP STUDIO PAINT ALBATOR
Et voilà le résultat ! Qu’en pensez-vous ?

Conclusion

Cette initiation pour ajouter des trames numériques avec CLIP STUDIO PAINT touche ainsi à sa fin. J’espère qu’elle vous aura été utile, et vous aura enseigné quelques petites choses.

Bien sûr, il n’existe pas qu’une seule façon de tramer. Certains d’entre vous auraient peut-être tramé certaines parties différemment, laissé plus de zones blanches ou ajouté encore plus de détails sur d’autres.
Gardez à l’esprit que ce tuto est avant tout un exemple pour vous initier.

Je me répète mais c’est le meilleur conseil qui puisse vous être donné : prenez le temps de faire connaissance avec vos outils et expérimentez pour dénicher les subtilités qui vous plaisent.

N’hésitez pas à me donner vos avis, à poser vos questions dans la section commentaires, ou à nous montrer vos résultats en rejoignant notre communauté sur Discord.

Et à bientôt !

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This