Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200

D'autres trucs

D'autres trucs

La tablette graphique HUION Inspiroy Keydial KD200 est vraiment singulière.

Comme les tablettes XP-PEN Deco mini7W et Deco 03, la HUION Inspiroy Keydial KD200 présente l’avantage de pouvoir fonctionner sans fil, mais ce n’est pas là son plus grand atout. La particularité de ce modèle réside dans la présence d’un mini clavier de touches de raccourcis intégré sur le coté de la surface de travail de la tablette graphique.

HUION Inspiroy Keydial KD200

Cela vous intrigue ? Voyons ça de plus près !

Unboxing

Packaging

Penchons-nous en premier sur le contenant de cette tablette, qui protège très bien le produit.

L’ensemble est très solide, la boîte est en carton épais et bien rigide, mais sans être ni trop lourde, ni trop légère. N’ayant aucune idée du format réel qu’aurait cette tablette, j’avoue que j’ai été un peu surprise par cette boîte qui peut sembler massive, mais longiligne et assez fine en terme d’épaisseur.

Elle ressemble un peu à une très grande boîte à bijoux, avec une impression très classe, très pro, presque luxueuse. Le dessus se soulève pour en révéler le contenu. Les principales caractéristiques techniques ainsi qu’un visuel de la tablette Inspiroy Keydial KD200 figurent au dos de cette dernière : on peut ainsi avoir très rapidement une vision d’ensemble du produit.

Emballage HUION Inspiroy Keydial KD200
Keydial KD200

Tous les éléments sont parfaitement protégés dans une gaine en plastique moulée sur mesure au format de la boîte et de son contenu, pour accueillir chaque élément comme dans un petit nid, et la tablette, protégée dans un petit sac, vient se caler par dessus. Aucun élément ne peut se promener librement et prendre le risque de subir de dégâts.

La tablette et ses accessoires

Dans la boite, nous trouvons :

  • La tablette graphique
  • Le stylet et son support
  • Un gant de dessin (non précisé sur le visuel)
    Sachez qu’il est très confortable et parfaitement à ma taille. C’est une première, ce qui veut dire : ami·e·s à très fins poignets, le gant HUION est fait pour vous !
  • Dix pointes de rechange, ainsi qu’une petite pince pour les remplacer, contenus dans le support du stylet
  • Le récepteur USB sans-fil (ou « wireless » en anglais)
  • Un câble USB vers USB-C pour pouvoir brancher votre tablette afin de la recharger, ou simplement l’utiliser en mode filaire
  • Le manuel d’utilisation
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 inspiroy keydial kd200 main 9

Présentation de la tablette Keydial KD200

Caractéristiques générales

Son format est si particulier que ses dimensions le sont également, mais pour vous donner une idée générale, si on calcule un rectangle parfait, sans compter le petit espace vide sous la zone de travail, la HUION Inspiroy Keydial KD200 mesure 39,5 × 18,8 cm environ, pour une épaisseur de seulement 8,5 mm.

Le tout pour un poids plume de seulement 650 gramme.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 feel pic

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 battery picrtdfrsdfd
Une tablette extra-fine !

La surface de travail quant à elle est délimitée par de petits repères tracés directement sur cette dernière, et couvre :

  • Une surface de 22,6 x 14,3 cm environ pour l’utilisation en mode PC (le grand rectangle turquoise sur le visuel)
  • Une surface de 8 x 14,3 cm environ pour l’utilisation en mode téléphone portable (la plus petite surface bleue sur l’image ci-contre).
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 bc8f3dda c669 488a a899 cb8860dde4e3. CR00300300 PT0 SX300 V1

Note : Pour basculer d’un mode à l’autre, vous devez presser la combinaison de touches shift+ctrl+start command

Le stylet et son support

Le stylet de l’Inspiroy Keydial KD200 (le modèle PW517 précisément) est inclinable et détecté jusqu’à un angle de 60° degrés. Il répond à 8192 niveaux de pression.

Ce dernier est très léger, agréable à l’utilisation avec sa douce texture, et ne demande pas de chargement. Il possède deux boutons de raccourcis, personnalisables également.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 tilt pic

Les pointes se changent grâce à une petite pince contenue dans le support du stylet, où vous trouverez également pas moins de dix pointes de rechange. Pour y avoir accès, il vous suffit de tourner la partie supérieure du support (qui est texturée, contrairement à la partie inférieure) jusqu’à entendre un “clic”, puis de la soulever.

Son clavier incorporé

Son clavier ? Alors qu’il s’agit d’un test de tablette graphique ? Et bien oui, et c’est d’ailleurs la présence de ce dernier qui est la caractéristique principale la tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 et son atout majeur.

Bien que légèrement déstabilisée par cet ajout inhabituel au départ, il est assez objectif de dire que ce dernier est une pure merveille en terme de praticité, et une innovation majeure en terme de design. Il a d’ailleurs valu plusieurs prix à notre tablette graphique en terme de design et d’ergonomie tels que le Golden Dot Award à Taiwan, le Good Design Award au Japon ainsi que le Red Star Award en Chine.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 ss2021 07 10at09.45.57

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 head pic
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 mini keydial kd100 accessories 05
De vraies touches de clavier !

Comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessus, il se compose de trois éléments principaux:

  • Une molette dans le coin supérieur gauche qui possède trois fonctions :
    • Zoom avant / Zoom arrière
    • Augmentation / Diminution de la taille du pinceau
    • Défilement de la page vers le bas ou le haut
  • Les indicateurs d’état lumineux (dont vous trouverez la description un petit peu plus bas), la touche de changement de fonction pour la molette ainsi que le bouton marche/arrêt sur la rangée supérieure
  • Le mini clavier, le fameux Keydial, spécialement étudié pour proposer des touches de commandes personnalisables (K1 à K5), et les 23 combinaisons de touches de raccourcis les plus utilisées dans le monde du dessin numérique.

Vous noterez la présence d’un espace sans touches, légèrement incliné vers le bas, qui est un repose-poignet des plus ergonomiques et agréables à utiliser.

Fonction sans-fil ou « wireless »

Cette fois encore, je vous présente une tablette hybride, qui peut fonctionner tout aussi bien branchée à votre ordinateur via un câble USB-USB-C, ou bien en toute autonomie grâce à la fonction sans-fil, via un petit adaptateur Bluetooth 5.0. (Ou directement en activant la fonction Bluetooth de votre téléphone Androïd).

C’est une autre de ses particularités notables.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 inspiroy keydial kd200 main 8

Si vous souhaitez par exemple travailler en déplacement, dans le train, dans un café ou simplement si votre espace de travail ne vous permet pas un accès simple à votre clavier ou n’est pas pensé pour en avoir un, cette fonctionnalité est extrêmement pratique.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 excellence pic

Évidemment, la tablette demande un temps de charge afin d’avoir assez d’autonomie pour une connexion sans fil, et j’ai été agréablement surprise par la vitesse de recharge.
Je dois avouer ne pas m’y connaître en terme de puissance électrique, mais selon son alimentation, le temps de recharge peut être amené à une vitesse record de seulement 1h20, à 3h maximum (5V/0.5A ou 5V/1A).

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 inspiroy keydial kd200 main 7 2
Le port USB-C pour brancher et/ou recharger la Inspiroy Keydial KD200 se trouve sur la tranche supérieure de la tablette

Son autonomie est immense à mes yeux, jusqu’à 18 heures en utilisation (elle conserve sa charge jusqu’à 6 mois lorsqu’elle est éteinte) et possède différent voyants lumineux pour vous renseigner sur son état:

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 1608190258274403 1
N’hésitez pas à ouvrir cette image dans un nouvel onglet pour un meilleur confort de lecture

Compatibilité

Cette tablette graphique est compatible avec les systèmes d’exploitation suivants :

  • Windows 7 et supérieur
  • Mac OS 10.12 et supérieur
  • Android 6.0 et supérieur

De plus, elle est compatible avec de nombreux logiciels, notamment les plus connus comme Adobe Photoshop, CLIP STUDIO PAINT, Paint Tool SAI…

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 ss2021 07 09at03.45.33 1024x142 1
Voici ceux cités sur le site, mais n’hésitez pas à leur demander directement si vous en utilisez d’autres !

Paramétrage

La tablette graphique HUION Inspiroy Keydial KD200 fonctionne bien évidemment directement branchée, en mode « plug and play », ceci dit, par précaution et pour une utilisation optimale, je vous conseille de télécharger et d’installer le pilote correspondant. C’est ce dernier qui vous permettra d’accéder à l’interface de personnalisation des touches de raccourcis notamment.

J’ai eu quelques problèmes de gestion de la pression malgré le pilote officiel installé, mais le souci s’est réglé dès que j’ai désinstallé le pilote de la tablette que j’utilise habituellement, qui, elle, est une XP-PEN.

Conclusion : Si ce n’est pas votre première tablette graphique, faites attention à bien désinstaller tout pilote d’une autre marque avant, pour éviter le risque de conflit entre les deux !

Une fois le pilote téléchargé et installé, un icône nommé HuionTablet apparaît sur votre bureau et vous permet notamment de personnaliser les touches K1 à K5 de la KD200 et de son stylet très facilement, mais également de choisir la sensibilité à la pression.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 a
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 b
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 c

Ci-dessus, vous pouvez voir quelques visuels du pilote. Il est très simple à installer, et tout aussi intuitif à utiliser, que ce soit pour paramétrer les touches ou les fonction de la molette et du stylet, la pression, l’espace de travail… Le logiciel affiche même le niveau de batterie de votre tablette en bas à droite.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en plus grand.

Dessiner avec la HUION Inspiroy Keydial KD200

Maintenant que nous avons pu voir les caractéristiques et les paramétrages possibles de notre KD200 en théorie, il est temps de dessiner un peu avec pour se faire un avis sur ses capacités. Passons donc à la pratique.

Il faut savoir que je dessine très régulièrement sur support numérique. J’ai donc eu l’occasion d’en tester différents : des tablettes graphiques ‘classiques’ comme celle-ci, l’IPad que j’utilise ponctuellement, et des tablettes à écran comme la XP-PEN 13.3 Pro Holiday Edition dont je vous parle dans cet article.

Comme à chaque fois que je teste une tablette classique (sans écran intégré), j’ai dû reprendre l’habitude de regarder l’écran de mon ordinateur et non ma tablette, mais c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas vraiment. Le coup de main revient facilement, et cela ne m’a posé aucun problème pour la prise en main de la KD200. J’ai été quelque peu déstabilisée aux premières utilisations de raccourcis via le clavier intégré, mais c’est une question de nouveauté et d’habitude seulement.

Pour ce test, j’ai choisi un de mes personnages originaux, une fois de plus. Ici, l’été n’est pas vraiment là, il pleut souvent et il fait frais pour un mois de juillet, j’ai donc décidé de faire une petite illustration estivale qui donne envie de d’aller dorer au soleil à la plage.

Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 384087D4 CEE9 4DB7 93DE 7031DFBAF203
Ma timide Miho, version humanisée du Pokémon Kabuto et fan de Dracolosse, © Buttea

Et en bonus, une fois n’est pas coutume, voici le speedpainting exclusif de ce dernier dessin !

Avis

Point positifs et avantages

  • Son prix : moins de 180€. C’est tout à fait raisonnable pour une tablette de ce format, ses accessoires, son clavier intégré, avec de telles caractéristiques et capacités.
  • Son clavier intégré : il présente une molette et bon nombre de touches de raccourcis le plus souvent utilisées lors de dessins ou de travaux numériques, ainsi que la possibilité de paramétrer certains d’entre eux pour toujours plus de possibilités et d’adaptabilité à VOS besoins et habitudes.
  • Sa fonctionnalité sans fil et le fait qu’elle fonctionne tout aussi bien une fois branchée, évidemment.
  • Son temps de charge et son autonomie : maximum 3h de charge pour 18h d’utilisation non-stop.
  • Son bouton marche/arrêt : idéal pour sauvegarder la batterie.
  • Son ergonomie, de façon générale : Le placement des touches de raccourcis proche de la roulette permet de rendre son utilisation fluide, de réduire les mouvements, et la partie repose-poignet en fait un outil confortable.
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 KD200 creativity pic
  • Sa surface : son fini est mat, noir, très doux et développé pour être anti-rayures et anti-empreintes digitales. On a presque l’impression de dessiner sur du papier bien lisse.

Points négatifs et limites

  • Elle est pensée pour les droitiers : de par la position du Keydial, à gauche par rapport à la surface de travail.
    Ceci dit, HUION propose une solution alternative avec le Mini Keydial KD100, qui correspond au clavier de la KD200, vendu seul. Il fonctionne en étant branché via un câble USB ou via un connecteur Bluetooth (fournis avec), et vous pourrez alors le placer où bon vous semble, et même directement sur votre écran de tablette grâce à sa surface antidérapante et douce en dessous. Ce qui peut s’avérer pratique pour le travail sur d’immenses tablettes à écran, ou lorsque ces dernières n’ont pas de touches de raccourcis, comme la Huion Kamvas 22 Plus, présentée par Kuru.
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 mini keydial kd100 accessories 01
Une mini calculatrice ? Non, un Mini Keydial !
Test : La tablette HUION Inspiroy Keydial KD200 detail six screen pic2
Exemple d’utilisation sur écran directement
HUION Mini Keydial KD100
Une télécommande pour dessiner tout en utilisant les touches de raccourcis

Conclusion

Une magnifique découverte, pour mon premier test de produit de HUION, objectivement.

Une fois la surprise du format passée, j’ai été immergée dans mon test, tout est très fluide, très doux, avec la HUION Inspiroy Keydial KD200. Ses performances sont honorables de façon générale. Je ne m’attendais pas non plus à une telle vitesse de charge et autonomie.

C’est une tablette graphique que je recommanderais autant à une personne débutante, qui dessine plutôt occasionnellement ou pour le loisir, qu’à une personne qui en ferait une utilisation plus intensive.

Elle pourrait même convenir à des personnes dont ce serait le corps d’études ou de métier mais qui n’aurait pas forcément la place pour une tablette à écran immense.

Évidemment, ce qui me fait dire cela est la présence du clavier intégré. Je dois avouer que je m’attendais à ce que cette partie de la tablette soit plus “accessoire” qu’autre chose et qu’elle fasse un peu “cheap”, mais force est de constater que c’est tout l’inverse !

Apparemment, les touches ont une durée de vie d’un million d’appui selon le site officiel, et comme illustré en début d’article, il s’agit de “vraies” touches de clavier, ce qui signifie qu’en cas de fatigue, une touche doit pouvoir être remplacée, mais je pense honnêtement que pour en arriver à ce stade, il faudra un long temps d’utilisation.

Et paradoxalement, son plus gros point négatif est, également, son design. Malgré les louanges ci-dessus, elle est clairement pensée pour une majorité : les droitiers. Même si la marque propose une alternative avec le Mini Keydial KD100, cela reste un achat de plus à faire si vous êtes gauchers, et peut-être qu’un autre modèle de tablette serait préférable pour vous, sans le clavier intégré à droite qui serait inutile voire gênant.

Il faut noter que ce clavier ne remplace pas à 100% le clavier de votre ordinateur : c’est un mini clavier pensé pour les raccourcis, et vous serez bien obligés d’utiliser un clavier “entier” lorsque vous devrez, par exemple, nommer vos fichiers pour les enregistrer. Mais la praticité et le confort d’utilisation du mini clavier, de sa molette, de ses touches personnalisables et alternatives apportent une telle fluidité d’utilisation qu’il est facile d’oublier que ce n’est pas un “vrai” clavier.

En bref, je suis conquise par ce modèle, et je ne peux que vous le recommander.

N’hésitez pas à partager vos impressions, ou si vous avez des questions ! En attendant nos prochains articles, je vous invite à aller faire un tour sur nos autres tests de tablettes graphiques !

N’hésitez pas à nous rejoindre sur notre communauté Discord pour partager vos avis, vos créations et votre progression !

Avatar of Buttea
Buttea
Petit papillon qui dessine depuis très longtemps en amatrice, je gribouille dès que je peux. Ça me fait rêver, m'apaise, et j'aimerais pouvoir transmettre un peu de ces émotions grâce à de petits conseils, tout en vous amusant. J'espère que mon contenu pourra vous aider, et si c'est le cas, j'en serai la plus heureuse !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Aller plus loin

Nous vous donnons les outils pour booster votre motivation ! Chaque semaine, suivez notre planning de coaching.

Articles similaires