Dessiner des physiques de personnages variés

Dessiner des physiques variés
D'autres trucs
mangadraft scan manga bd comics concours mangadraft 2020 mangakoaching vos avis

Il n’est pas rare que tous les personnages d’un débutant en dessin se ressemblent.

C’est parce qu’il commencera généralement par dessiner des physiques avec des proportions idéales, le genre de physique que les personnages principaux arborent le plus souvent dans les BD, Comics et Mangas. Il y a pourtant tellement de diversité physique dans le monde, qu’il serait dommage de ne pas varier les apparences dans nos fictions !

L’intérêt de faire des physiques variés

On pourrait croire que bien savoir dessiner des personnages avec un corps dans la moyenne, c’est tout ce dont un dessinateur a besoin pour faire du Manga, de la BD ou des Comics. Mais en racontant votre histoire, vous aurez sûrement envie ou besoin de créer des personnages avec lesquels vos protagonistes pourront interagir…

Il est donc important de savoir dessiner des corps aux physiques différents. Voici pourquoi :

Pouvoir reconnaitre qui est qui

Si les personnages secondaires ressemblent trop au protagoniste, les actions et les dialogues risquent d’être très difficiles à suivre. Le principal intérêt de savoir dessiner des physiques différents, c’est de fluidifier votre récit. Si les rôles sont évidents à identifier, votre lecteur n’interrompra pas sa lecture pour essayer de s’y retrouver.

De plus, il sera plus facile de reconnaitre du premier coup d’œil des personnages qui sont déjà intervenus dans votre histoire, même si on ne les a pas vus depuis longtemps.

Rendre un univers plus plausible

À moins que le sujet de votre récit traite de l’uniformisation de l’apparence des habitants de votre monde (ou bien de la création de clones), il ne sera pas logique de trouver plusieurs personnages ayant une apparence physique identique. Et pourtant, même dans ce genre de récit il vous faudra savoir créer quelques différences pour que le public puisse suivre l’intrigue.

Quand on regarde autour de soi, dans le monde réel, on trouve une grande variété de morphologies, de visages, de styles… C’est le fait de recréer cette diversité dans votre univers qui brisera la monotonie des foules que vous dessinez et qui donnera du réalisme à votre univers.

Varier les physiques de personnages : l’intérêt
©Hunter X Hunter, Yoshihiro Togashi

Les différents physiques possibles

Il existe de nombreuses possibilités pour varier les physiques de vos personnages. Il ne s’agit pas seulement de changer leur coupe de cheveux ou la couleur de leur peau (bien que cela puisse aider à créer de la diversité), mais de les rendre fondamentalement différents.

Différences de tailles et de proportions

Varier les tailles

Pour commencer, les personnages pourront avoir des tailles variées. N’hésitez pas à en faire de très grands ou de très petits, pour que vos foules semblent moins homogènes.

Le mangaka Eiichiro Oda utilise un assortiment de tailles diverses, parfois extrêmes et souvent irréalistes pour les personnages de son manga One Piece :

Les différences de tailles exemple de One Piece
©Eiichiro Oda, One Piece

Dans l’exemple de l’illustration ci-dessus, on retrouve sept personnages représentés à leurs tailles réelles. Ceux du fond ont des tailles bien plus grandes que la moyenne, mais l’auteur parvient à les mettre en scène tel qu’il les a imaginés dans leur Character Design. (Lire l’article : Créer un Character Design Original #1)

Varier les tailles de personnages dans une même case n’est pas aussi simple qu’il n’y parait :

  • Il vous faudra prendre soin de respecter les échelles vis à vis des décors ainsi que des autres personnages.
  • Vous devrez faire preuve d’ingéniosité quand vous ferez vos mises en scène.

Jouer sur les proportions

Anatomie-proportions-personnage

Vous pouvez non seulement jouer sur la différence de hauteurs entre deux personnages, mais aussi sur leurs différences de proportions.

Dans l’article Dessiner l’anatomie d’un personnage et ses positions, nous avions établi qu’un corps adulte aux proportions idéales fait 7,5 têtes de haut. Nous avions également étudié où positionner les différentes parties du corps, en se référant à l’échelle de proportion.

Vous n’êtes pas obligé de respecter ces indications à la lettre, puisqu’il s’agissait (encore une fois) des proportions idéales d’un corps humain.

Tout le monde est différent : certaines personnes ont les jambes longues et le buste court, d’autres un long buste et de petites jambes… Vous pourrez également trouver des physiques faisant plus de 7,5 têtes de hauteur, d’autres qui en font moins…

Alors n’hésitez pas à jouer sur ces différences de proportion, pour donner du dynamisme et de la diversité à votre univers !

L’âge

On retrouvera forcément dans une population des individus d’âges divers et variés. Vous pourrez donc jouer sur la présence d’enfants et de personnes âgées pour dessiner des physiques différents dans votre univers.

Il est assez facile de changer l’âge d’un personnage, lorsque l’on connait les caractéristiques de la jeunesse et celles de la vieillesse :

Les enfants

Plus un personnage est jeune, plus son visage est petit :

  • Les yeux, le nez et la bouche seront près les uns des autres.
  • Ses yeux sembleront gros, le visage étant étroit.
  • On utilisera beaucoup de courbes pour tracer les éléments et la forme du visage.

Là où le corps d’un adulte fait 7,5 têtes en moyenne, un enfant en bas âge fera seulement 4 ou 5 têtes de hauteur. Voici quelques pistes pour vous aider à dessiner le physique d’un enfant :

  • Les enfants et les bébés sont parfois potelés.
  • Ils ont un petit cou, très court.
  • Leurs épaules sont très étroites.
  • Leurs cheveux sont très fins et peu denses.

Les personnes âgées

Avec l’âge, les traits s’allongent et s’affaissent. Bien sûr, on note également l’apparition de rides, mais il est important que la structure de base du visage apporte les informations de la vieillesse avant d’y poser des rides, pour que la personne âgée ne ressemble pas à quelqu’un de jeune avec des rides.

Voici les caractéristiques d’un visage âgé :

  • Le visage est plus long.
  • La peau tombe au niveau des joues, sur et sous les yeux.
  • Les yeux semblent plus petits, alors que les oreilles et le nez sont plus grands.
  • Les lèvres deviennent fines.
  • Les yeux, le nez et la bouche sont plus loin les uns des autres.

Le corps entier porte le poids des années.

  • Les personnes âgées sont souvent penchées en avant, le dos courbé.
  • Les articulations semblent devenir plus visibles avec le temps.
  • On note l’apparition de tâches de soleil sur la peau.
  • Le crâne se dégarnit et les cheveux blanchissent.
Physiques différents : vieillesse vs jeunesse
Physiques âgés VS physiques d’enfants

La corpulence

La maigreur

L’expression dit qu’une personne en sous-poids n’a que « la peau sur les os ». C’est un très bon indice sur comment dessiner un physique maigre : il vous sera nécessaire d’avoir une bonne connaissance du squelette humain.

Dessiner des physiques différents : le squelette
©Anatomie Artistique de l’homme, Arnould Moreaux
Les physiques en sous-poids grâce à la connaissance du squelette humain

Lorsque quelqu’un est en sous-poids, son squelette est bien plus visible que chez une personne aux proportions idéales :

  • Les côtes ressortent sur le torse et dans le dos
  • Les hanches sont bien marquées
  • Les articulations telles que celles des coudes et des genoux semblent grosses
  • Les pommettes sont accentuées puisque les joues en-dessous sont creusées

Le surpoids

Les personnes en surpoids ne grossissent pas toutes de la même manière. Certaines personnes prennent plus de volume au niveau du ventre, certaines prennent du volume au niveau des cuisses et d’autres voient leur corps prendre du volume de manière uniforme.

Vous n’êtes donc pas obligé de dessiner tous vos personnages en surpoids selon le même gabarit.

Il existe une règle à suivre qui permet de dessiner facilement les volumes et de manière juste. À certains endroits du corps, la peau reste très près du squelette, peu importe la corpulence de la personne. Voici la liste de ces zones :

  • Menton
  • Épaules
  • Coude
  • Poignets
  • Hanches
  • Genoux
  • Chevilles

Alors, à l’aide de ces repères, élargissez la silhouette de votre personnage. Gardez en mémoire que plus une personne est en surpoids, plus les masses sont attirées vers le bas par la force de gravité.

Par exemple, on doit donc garder à l’esprit que plus les bras sont gros, plus la partie haute du bras retombera sur l’avant bras, avec un pli au niveau du coude puisqu’il s’agit de l’une des zones où la peau est proche de l’os.

Dessiner des physiques différents : le surpoids (homme)
Corps en surpoids : homme
©Karine Roy
Dessiner des physiques différents : le surpoids (femme)
Corps en surpoids : femme
©Karine Roy

Les corps musclés

Certains de vos personnages pourront également avoir une morphologie musclée. Celle-ci nécessite d’apprendre à connaitre les muscles du corps humain.

Tout comme les corps en surpoids, la musculature de vos personnages pourra être ciblée sur certaines parties du corps en particulier, ou être homogène sur la totalité de leur silhouette. On pourra par exemple avoir des personnages dont seules les jambes seront musclées (ce qui arrive dans le cas d’une activité sportive comme le cyclisme).

Nous reviendrons plus en détails sur les physiques musclés dans un prochain article dédié à l’anatomie du corps humain.

Faire des visages variés

Pour dessiner des physiques différents, il vous faudra également penser à faire des visages variés. Tous les éléments d’une tête sont à votre disposition pour vous aider à créer des personnages différents : il suffit d’apprendre à les dessiner dans des formes différentes :

  • La forme de la mâchoire : Ronde ? Fine ? Carrée ?
  • Le menton : Carré ? Pointu ? Court ou long ?
  • Le nez : Droit ? Cassé ? Fin ? Large ? Narines épatées ?
  • Les yeux : Petits ? Grands ? Tombants ? Fins ? Globuleux ? Double paupière ?
  • La bouche : Petite ? Grande ? Lèvres fines ou épaisses ?
  • Les oreilles : Décollées ? Grandes ? Petites ? Lobes longs ?
  • Les sourcils : Broussailleux ? Fins ?
Dessiner des yeux différents
Différents types d’yeux pour créer des apparences physiques variées

Vous pourrez ensuite combiner ces éléments du visage de nombreuses manières différentes et ainsi créer de nouveaux physiques facilement. Mais ce n’est pas tout !

Les yeux, les sourcils, le nez et la bouche pourront donner une impression différente selon leur position dans un visage et donner à votre personnage une caractéristique physique supplémentaire. Vous pourrez donc :

  • Réduire ou accentuer l’espace entre les yeux
  • Positionner tout le visage très bas dans la tête et donner un grand front à votre personnage
  • Placer le nez près des yeux, mais loin de la bouche
  • Etc.

Aller plus loin dans les différences

Pour aller encore plus loin dans la caractérisation physique de vos personnages, vous pouvez leur donner de la personnalité, une histoire de famille et/ou un passé en leur donnant des caractéristiques ciblées ou en leur faisant porter des accessoires qui les différencieront des autres.

Physiques différents : accessoires liés à la santé
©Running Girl, Narumi Shigematsu

Accessoires liés à la santé

Les accessoires liés à la santé sont souvent liés à la vie qu’une personne a vécu.

Votre personnage a-t-il des problèmes de vue ? D’audition ? A-t-il eu un accident ? A-t-il des difficultés à marcher ? Voici une liste d’idées d’accessoires que vous pourriez vouloir lui donner :

  • Des lunettes
  • Un cache-œil
  • Une cane
  • Une ou plusieurs cicatrices
  • Un appareil auditif
  • Une prothèse (jambe, bras)
  • Un fauteuil roulant
  • Etc.

Les héritages et origines

Certaines caractéristiques physiques de votre personnage ont pu lui être transmises dès sa naissance. Voici quelques exemples :

  • Sa couleur de peau
  • Sa couleur et son type de cheveux
  • La couleur de ses yeux
  • Ses grains de beauté ou ses tâches de rousseur
  • Une tâche de naissance
  • Etc.

Esthétiques

Vos personnages ont certainement des goûts ou des croyances personnelles qui pourront s’exprimer au travers de leurs choix esthétiques. Ils pourront se remarquer grâce à leur :

  • Style vestimentaire
  • Coupe de cheveux
  • Barbe
  • Piercings
  • Tatouages
  • Maquillage
  • Signes religieux
  • Etc.

Conclusion

Vos personnages n’ont pas besoin de répondre aux canons de beauté pour exister. Au contraire, leur construire une personnalité au travers de leurs caractéristiques physiques et de leurs accessoires donnera plus de vie et de contraste à votre univers.

Gardez en tête qu’il est très important de varier leurs apparences pour faciliter la lecture de votre histoire, auprès de votre public.

Il existe de nombreux aspects du corps humain à personnaliser et encore plus de combinaisons possibles entre ces différentes caractéristiques. Soyez inventifs !

J’espère que cet article vous aura donné un maximum d’informations et d’idées pour que vous puissiez créer des personnages originaux aux physiques variés.

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel article, en attendant dessinez bien !

Pour aller plus loin

Articles liés

Faire un découpage de planche dynamique en BD

Le découpage de planche est l’une des étapes essentielles lors de la conception d’un projet de BD, de manga, de comics, de webtoon, etc. Il permet de transformer un scénario en images. Pour que le résultat soit professionnel et retienne l’attention du lecteur, il doit être dynamique. Nous allons donc définir dans cet article quelques règles et astuces qui vont aideront à y parvenir.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This