Simplifier les formes : le dessin stylisé

D'autres trucs

D'autres trucs

Avez-vous déjà remarqué comme un style de dessin qui semble simple de premier abord, peut être extrêmement compliqué à reproduire ?
Peut-être aimeriez-vous, vous aussi, simplifier les formes de vos dessins pour les rendre plus cartoons, plus caricaturés ?

Pour vous aider, voici un article qui vous expliquera comment synthétiser un objet ou un personnage, pour lui donner un aspect plus stylisé.

Simplifier les traits : caricatures d’animaux
Simplifier les formes
©Comme des Bêtes, Universal Pictures

Avant de simplifier les formes

Le minimum nécessaire à la forme

Pour vous lancer dans un style de dessin synthétisé, vous devrez commencer par analyser l’apparence physique réelle des objets et êtres vivants que vous voulez représenter.

À partir de là, vous devrez définir quels sont les éléments de la forme qui sont nécessaire pour comprendre la silhouette.

Prenons l’exemple des bonhommes bâton. Comment une silhouette si simplifiée peut-elle évoquer le corps d’un être humain ? C’est très simple.
Un bonhomme bâton est composé uniquement des informations nécessaires à l’œil pour identifier un corps, même de loin :

  • Une tête
  • Un buste
  • Des jambes
  • Des bras

Comme la silhouette nous semble logiquement humaine, nous y associons automatiquement les éléments qui pourtant n’y sont pas dessinés :

  • Les extrémités : les pieds et les mains, les doigts et les orteils…
  • Les articulations : les genoux, les coudes…
Simplifier les formes : silhouette globale
Simplifier les formes : Maitriser la silhouette globale
©Adventure Time, Cartoon Network

Le minimum nécessaire au fonctionnement

Lorsque vous analysez la forme d’un objet ou un être vivant dans le monde réel, prenez également le temps d’étudier son fonctionnement.

Le mécanisme qui permet à un outil de fonctionner doit faire partie des éléments visibles, ou au moins suggérés, lorsque vous synthétisez son apparence.

Il faut que vos lecteurs comprennent au premier coup d’œil le fonctionnement des objets que vous dessinez pour que leur utilité soit évidente. Alors faites attention à ce que votre version de sa forme simplifiée ne gêne pas à la compréhension de son fonctionnement !

Simplifier les formes

Maintenant que nous savons ce qu’il faut impérativement conserver lorsque l’on veut simplifier les formes d’un dessin, voyons comment procéder.

Créer une structure

Lorsque l’on dessine un corps humain dans un style réaliste, on fait notamment attention au placement du squelette et des muscles, pour que l’ensemble des formes reste cohérent.

Afin d’être en mesure de dessiner un personnage simplifié sous n’importe quel angle, il est nécessaire de se créer une structure de base. Ainsi, il sera possible de le dessiner dans n’importe quelle situation sans qu’il semble changer de morphologie d’une case à l’autre.

Construisez sa structure en associant des formes géométriques simples telles que des ronds, des carrés et des triangles.

Attention néanmoins aux formes que vous choisissez, car elles correspondent toutes à un code conventionnel : on aura instinctivement une impression de gentillesse en regardant un personnage créé avec des formes rondes, tandis que l’on se méfiera facilement d’un personnage composé de triangles…

L’apparence et l’impression globales de votre personnage dépendront donc de ces formes. Plus vous serez à l’aise avec vos structures et plus vos lecteurs auront le sentiment que vous maitrisez votre style. Ne laissez rien au hasard !

NOTE : Nous avions abordé les formes de bases pour créer un personnage et ce qu’elles évoquent dans l’article « Créer un character design original »

Simplifier les formes : structures géométriques
Simplifier les formes : synthétiser la structure avec des formes géométriques simples
Dans cet exemple, chacun des personnage peut être très facilement associé à une forme géométrique simple.
©Les 5 légendes, Dreamworks Animation

Procéder progressivement

Si vous avez l’habitude de dessiner dans un style réaliste et détaillé, il est possible que vous ayez du mal à passer directement à un dessin aux traits simplifiés.

Le changement pourrait être trop radical et vous vous bloqueriez sûrement en estimant que votre nouveau style comporte beaucoup de problèmes de proportions ou bien qu’il manque de détails.

Dans ce cas là, je vous conseille de procéder progressivement.

  • Listez sur papier tous les éléments qui sont absolument nécessaires à la compréhension de la forme ainsi qu’à son fonctionnement, en vous appuyant sur un modèle réaliste, une photo par exemple.
  • Faites plusieurs croquis intermédiaires entre la forme réaliste et la forme simplifiée finale de votre dessin.
    1. Commencez par faire un croquis réaliste, puis refaites le même croquis dans lequel vous retirerez les éléments superflus.
    2. À partir de ce deuxième croquis, faites en un nouveau, dans lequel vous modifierez légèrement les proportions, pour les rendre plus stylisé.
    3. Continuez de cette manière jusqu’à obtenir un dessin simplifié et exagéré au maximum.
    4. Le dernier dessin de cette série de croquis sera peut-être trop simplifié à votre goût, mais le fait d’avoir fait un croquis à chaque étape intermédiaire vous permettra de décider quand vous arrêter pour que le style vous plaise toujours !

Simplifier les décors

Si vous synthétisez vos personnages au maximum, vous devrez sûrement penser à simplifier vos décors également.

Pour que votre style reste cohérent, vous pouvez simplifier dans un style similaire à celui de vos personnages : si vous utilisez beaucoup de courbes pour représenter un corps, vous pouvez également arrondir vos décors pour qu’ils soient « assortis ».

Nous en avons parlé plus haut, mais il est d’autant plus important de synthétiser le fonctionnement des objets de vos décors avec précision. En effet, si vous allez trop loin dans la simplification, vos lecteurs pourraient ne pas comprendre l’ensemble de l’image, alors qu’un décor est au contraire sensé aider à situer et connaitre l’environnement des personnages.

Simplifier les traits des décors
Simplifier les formes : les décors
©Lou ! Sonata, Julien Neel

Vous n’êtes bien sûr pas obligé de simplifier les formes de vos décors si vous estimez que ce n’est pas nécessaire, ou bien s’il y a un risque que ça puisse desservir l’harmonie de votre style.

Il existe d’ailleurs quelques exemples dans le monde de la BD, notamment dans la série « Bonne nuit Punpun » ou le personnage principal est représenté dans un style synthétisé au maximum, tandis que les personnages qui l’entourent et les décors dans lesquels il évolue sont dans un style extrêmement réaliste et détaillé.

Simplifier les formes : réalisme VS dessin simplifié
Simplifier les formes : réalisme VS dessin simplifié
©Bonne nuit Punpun, Inio Asano

Accentuer les formes

Les proportions

Les proportions d’un personnage ou d’un objet en style cartoon sont nécessairement éloignées de celles du réel.

L’artiste définit lui-même de nouvelles longueurs, de nouvelles dimensions, de nouveaux ratios entre les différentes parties de l’objet. Malgré tout, l’ensemble doit rester cohérent afin que les lecteurs n’aient pas le sentiment de regarder le travail d’un dessinateur amateur.

N’hésitez pas à créer de grandes différences de proportion sur un seul et même personnage, car elles rendront vos personnages d’autant plus intéressants visuellement !

Simplifier les traits : cartoons
Simplifier les formes : le style cartoon
©Le Laboratoire de Dexter, Cartoon Network

La caricature

En revenant à un aspect plus simple d’un corps ou d’un objet, il est alors plus facile d’exagérer ses caractéristiques, de faire de la caricature.

Beaucoup font l’erreur de croire que le dessin de caricature consiste à réaliser un portrait peu flatteur de quelqu’un.

En vérité, l’objectif de la caricature est d’exacerber les caractéristiques qui font que l’on reconnait ou non un objet ou une personne, le but étant que malgré des changements de proportions, ces derniers soient toujours reconnaissables.

Une caricature est un portrait peint, dessiné ou sculpté qui amplifie certains traits caractéristiques du sujet. Souvent humoristique, la caricature est un type de satire graphique quand elle charge des aspects ridicules ou déplaisants.

Wikipédia

Il existe une grande variété de style en caricatures. Certains artistes feront des caricatures légères, qui ressembleront à du portrait mais qui accentueront les caractéristiques de la personne, tandis que d’autres joueront sur l’exagération extrême de ses mêmes caractéristiques.

Simplifier les traits : caricatures
Simplifier les formes : exagérer les caractéristiques
©Les Noces Funèbres, Tim Burton

On trouve de la caricature partout dans le monde de l’art et elle n’est pas forcément réservée au dessin des êtres humains. Il est possible de l’utiliser sur des animaux, sur des véhicules, des plantes, etc.

L’exagération en général

La caricature permet d’exagérer les proportions d’un personnage ou d’un objet, mais il est possible d’aller encore plus loin dans l’exagération.

En effet, lorsque vous dessinez un évènement dans une case, vous décidez également des positions et du dynamisme des éléments qui s’y trouvent.

N’hésitez donc pas à exagérer les poses de vos personnages en vous aidant des lignes de force pour que leur équilibre reste juste.

NOTE : Nous avions abordé les lignes de force dans l’article « Comment dessiner une scène de combat réussie ».

Lorsque vous placez vos personnages dans un décor, vous pouvez également exagérer l’ensemble des objets entre eux, en opposant les proportions de chacun d’eux. Cela vous permettra de créer du dynamisme dans vos images.

Simplifier les traits : exagération
Simplifier les formes : donner du dynamisme en opposant la forme du décor à celle des personnages.
©Les Indestructibles, Disney Pixar

Conclusion

On pourrait croire que dessiner dans un style cartoon est simple, que l’on n’a pas besoin de connaitre les bases de l’anatomie pour se lancer… Mais c’est une erreur.

Il est nécessaire de partir de la forme réaliste d’un être vivant ou d’un objet, afin que sa version synthétisée soit facilement compréhensible au premier coup d’œil.

De plus, un personnage aussi simple soit-il a besoin d’être structuré comme on le ferait avec n’importe quel dessin réaliste. Ainsi, il sera plus facile à reproduire et à positionner dans différentes situations.

Cet article touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura permis de progresser !

On se retrouve très bientôt, en attendant dessinez bien !

Aller plus loin

LIVRE (FR) : Personnages d’animes, cours de dessin, Comment dessiner des personnages originaux à partir de modèles simples, Christopher Hart
LIVRE (EN) : Modern Cartooning: Essential Techniques for Drawing Today’s Popular Cartoons, Christopher Hart
LIVRE (FR) : Le dessin de caricatures, Alex Hughes

VIDÉO (EN) : Caricature 101, comment exagérer, Proko
VIDÉO (EN) : 6 steps to draw anything, Proko
VIDÉO (EN) : How to draw detailed and simplified characters, Drawfee Show

Avatar of karine
karinehttps://artofkarine.wordpress.com/
Après avoir obtenu mon diplôme de Dessinatrice Conceptrice avec option Jeu Vidéo à l’Ecole Emile Cohl de Lyon, j’ai travaillé 5 ans dans les parcs Disney de Floride, puis du Japon. Aujourd’hui je suis illustratrice free-lance et je travaille sur un projet de manga que j’aimerais faire publier un jour. J’espère réussir à vous aider un maximum par le biais de mes articles !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Aller plus loin

Nous vous donnons les outils pour booster votre motivation ! Chaque semaine, suivez notre planning de coaching.

Articles similaires